<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d29144364\x26blogName\x3dThank+God+I+am+French+!\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLUE\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://coolhunterwannabe.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://coolhunterwannabe.blogspot.com/\x26vt\x3d-3508966307426110614', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

mercredi, août 30, 2006

Limapuluh

Je ne suis pas francaise pour rien, et en bonne afficionados des terrasses de cafe, rien ne m'attriste plus que de voir les japonais se refugier a l'interieur au moindre rayon de soleil.


Fort heureusement, nous avons La Place de Aoyama, LE coin le plus calme de tout Omotesando.


La Place n'abrite pas seulement l'infame coiffeur Mod's Hair (ridiculement cher et, bon, libre a vous d'aimer sortir de chez le coiffeur avec les cheveux orange, moi j'ai moyennement apprecie), le magasin Daikan Yama-ite The Closet (et maintenant, The Closet Hommes) et un petit restau francais planque (don't worry, un post dessus devrait suivre bientot).


Non.
La Place c'est avant tout la grande terrasse du Limapuluh.
Ex-Cafe Genoise, ce petit coin de paradis, m'a sauve la vie bien des fois.

Souvent requisitionne pour des mariages ou des fetes malheureusement, mais quand Limapuluh est ouvert, c'est un vrai bonheur.


Bon d'accord, le nom est absolument imprononcable mais la terasse est aussi calme que celle de Las Chicas (l'attente en moins) et les plats sont bien meilleurs.

Le lunch tient carrement du miracle avec un menu a 1000 yen comprenant salade, plat francais (genre de l'agneau, rarissime a Tokyo), un dessert ET une boisson.

Avouez qu'a Omotesando en terrasse, on ne peut pas faire mieux.


Et pour l'avoir essaye un soir d'ete particulierement chaud, meme le diner se tient pas mal a vrai dire.
Le staff est sympa et prevenant, certains parlent meme anglais et un peu de francais.
Et puis, cerise on the cake, vous risquez de m'y voir. Elle est pas belle la vie ?


Minami Aoyama La Place, 3-13-21 Minami-Aoyama
Telephone: 03-3401-1193. Ouvert tous les jours de 11 heures a 23:30 heures.
Metro Omotesando, exit A4.

Photos copyright mayanddee.co.jp

Libellés : ,

lundi, août 28, 2006

Dragonfly

Rien de bien original pour ce cafe deja culte, mais il est decidemment l'un de mes favoris parmis la multitude de cafes de Aoyama.

Situe juste au dessus de Zucca, a cote de La Place, le Dragonfly Cafe egalement abrite la librairie alternative Cowbooks.

Je craque personnellement pour l'emplacement imbattable, le design sympa, la mini terrasse, les laits au gingembre (la version glacee est fantastique) et la clientele hip mais pas pretentieuse.


Jamais encore essaye les snacks la-bas mais ca peut etre une idee pour un brunch le dimanche.

Ils ont egalement un Dragonfly Cafe a Marunouchi mais je n'ai pas encore teste non plus, quelqu'un connait?

Dragon flyMinami Aoyama 3-13-14 2F
Telephone: 03-5412-7527
Ouvert du lundi au jeudi de 11:30 - 21:00
Et les autres jours de 11:30 - 22:00

Photos copyright http://www.huit.co.jp/cafe/

Libellés : ,

mercredi, août 23, 2006

Ca c'est top!

Veinardes que nous sommes, nous autres a Tokyo.

On ne pourra plus se plaindre de la cruelle absence de H& M (et de ses lignes de createurs une fois par an surtout) puisque nous avons le tres venerable British Topshop (et son equivalent pour hommes Topman) qui s'installe a Laforet (Harajuku bien sur).


Bon, je ne voudrais pas casser l'ambiance, mais apparemment, si le concept est le meme qu'a Singapour, les lignes seront un chouia differentes de celles que l'on trouve a Londres.

Neanmoins, dois-je vous rappeler que Topshop a fait son entree chez Colette cette annee pour une collection limitee alors meme les plus snobs d'entre vous (moi comprise) auront le droit de frimer a (relativement) bas prix.


Rendez-vous le 3 septembre pour l'ouverture.


Je ne serai malheureusement pas la mais comptez-sur moi pour me rattraper le 4!!!

Topshop a Laforet

Libellés : , ,

lundi, août 21, 2006

Adelaide

Bon, tous les magazine sen parlent depuis des semaines, de ELLE a Spur en passant par Gridskipper et autres Jean Snow acolytes donc je me suis dit que je devais y faire un tour.

Planquee dans une petite rue d'Aoyama, la boutique Adelaide ne passe vraiment pas inapercue.
Une architecture toute blanche et cubique, difficile au premier abord de trouver par ou rentrer mais amusante.


Adelaide est donc le tout nouveau little Colette japonais, la foule et les touristes en moins, la gentilesse des proprietaires en plus.


Ce concept store propose des editions limites de designer ou de shoes designers (comme Bruno Frisoni), des lignes pointues comme Balenciaga, Rick Owens, Raf Simons and co mais aussi des up and coming brands comme Kaviar Gauche (quel nom....), le collectif Kitsune ou les denim Three as Four.


Je l'avoue franchement, ce qui m'interessait surtout c'etait les cosmetiques. La boutique est la seule a distribuer le parfum d'interieur Jacques Garcia et les parfums Costes, ainsi que les cosmetiques Joelle Ciocco distribues uniquement chez Colette en France. Dr Hauscka y a aussi une bonne place.


Je pensais y passer quelques minutes, j'ai termine sur un canape, une tasse de cafe sur les genoux et un book entre les mains... je reviendrai surement.


http://www.adelaide-addition.com/

Minami Aoyama 3-6-7

Telephone 03-5474-0157

Libellés : , ,

dimanche, août 20, 2006

Suivez le guide!

Decouvert dans un concept shop phenomenal de Saigon dont je reviens a l'instant (oui Saigon et pas HCMC, parce que c'est ainsi que les locaux nomment la ville mais bref...) ce petit guide en carton nous a epate.

Honnetement, il est riquiqui, a peine la taille d'un leaflet.
Et 9 USD pour ca me semblait un chouia exagere. Et pourtant, il tient ses promesses.

A l'interieur, la creme de la creme des adresses qui valent le coup, plus quelques bons plans que des heures de surfing internet ne nous auraient pas donnes (en l'occurence, l'idee de checker au lounge Ana Mandara pendant notre connexion).
En gros, tous les spots des expats aux standards eleves dans 10 cm carres.

Le ton (en anglais) est hilarant et tres tres "brut de decoffrage". Les adresses moins pretentieuses qu'il ne peut y paraitre de prime abord et parfois inattendues.

Et il est renouvele deux fois par an.

Je vais courir m'acheter celui de Tokyo demain, histoire de donner un ton nouveau a la rentree.

http://luxecityguides.com/

A Tokyo, en vente chez:

Book 246, Lattice Aoyama, 1-2-6 Minami-Aoyama, Minato-ku,
Cibone AoyamaAoyama Bell-Commons B1, 2-14-6 Kita Aoyama Minatoku,
Sun & Moon Yoga StudioMeguro Eki Mae Mansion, Higashi Guchi Biru, Kami Osaki 3-1-5-204, Shinagawa-ku

Libellés : ,

jeudi, août 10, 2006

Terasse et falafels

Le seul book cafe japonais ou l'on peut manger des falafels (mais pas en semaine le midi apparemment) a l'ombre d'une terasse en teck tout en feuilletant Vogue:Le 246 cafe


A deux pas de la station Aoyama Ichome (metro Hanzomon et Ginza) : joli interieur, magazines a dispo, clientele jeune et menu frais et varies font partis du package.

A cote du cafe, une petite librairie pour satisfaire vos envies de design/voyages/archi...

Un bon plan pour les midis voire les brunchs -meme si le quartier est plus un quartier de semaine que de week-end.


246 Cafe
http://www.246cafe-book.com/


Minato-ku, 1-2-6 Minami Aoyama
Ouvert de 11:00 a 2:00 , le samedi de 11:30 a 2:00 et dimanche et jours feries de 11:30 a 23:30
Telephone: 03-5771-6886


Photos copyright

Libellés : ,

mercredi, août 09, 2006

Ouvre tes shakras!

A Tokyo, les studios de yoga fleurissent, il y en a de tous les genres: pour les filles uniquement, pour les frileux (hot yoga) pour les puristes ou les dilettantes.

Le probleme, c'est plutot de choisir celui qui vous ira le mieux.


Yogajaya a quelques avantages dans son sac (de yoga),

-Le site web, en plus d'etre beau, est bilingue, plus besoin de ramer pour comprendre horaires et specificites des cours.

-Les profs parlent le plus souvent l'anglais, au moins un minimum et il y a en general un ou deux etrangers qui ne comprennent pas le japonais dans les cours, super pour eviter de complexer.

-Ils ont un enorme choix de cours de tous niveaux et les horaires sont realistes pour des gens qui travaillent.

-Les emplacements des deux studios sont parfaits :

l'un est a Omotesando (a cote du restaurant Las Chicas), l'autre est pile poil entre Ebisu et Daikan Yama.

Si le studio de Ebisu est flambant neuf mais un peu petit et pas tres pratique pour se changer, celui d'Omotesando est superbe, avec un cachet incroyable.

Attention, il est en revanche ridiculement froid en hiver car tres mal isole... oubliez le mois de fevrier.

-Le systeme d'inscription est super pratique: pas de reservation, on debarque 10-20 mn avant la lecon, soit en s'acquitant d'un "drop in ticket" soit avec un carnet ou un membership.

-Ils ont plein de workshop (en anglais en general) sur des genre de yoga dont jamais vous n'avez entendu parler, ou dans des endroits sympas comme yoyogi.

-Bonne philosophie et bon esprit, l'equipe est tres sympa.


Revers du shakra: c'est cher.

3000 yen pour une heure et demie en "drop in" et differents systemes de tickets qui ne font pas vraiment baisser la lecon sous les 2000 yen (a moins de prendre un cours par jour mais nous n'en sommes pas encore la...).

La location du matelas est en plus pour les non membres.


Morale de l'histoire: quand on aime ses shakras, on ne compte pas...

http://www.yogajaya.com/en/
Tel: +81-(0)3-5766-3414
Fax: +81-(0)3-5766-3419

E-mail: info@yogajaya.com

Photos copyright


Libellés : ,

lundi, août 07, 2006

Bamos a la playa


L'ete tokyoite commence a peine et pourtant nous sommes en aout. Comment rattraper le temps perdu ?
En allant a la plage pardi...

Seulement voila: Shimoda est un peu loin pour une journee et les plages d'Enoshima, avec leur sable gris, leurs eaux boueuses et leur faune eclectique peuvent vite lasser.

Le bon compromis: Onjuku (Chiba) a 1heure 20 mn de la gare de Tokyo par l'express Wakashio.
Pour 3190 yen l'aller, vous passez une excellente journee au soleil sur le sable blanc.

La plage est grande, a quelques minutes a pied de la gare (ou a chameau, puisque c'est la specialite de ce charmant village, avec les palmiers), l'eau est claire et chaude, le public jeune avec quelques familles.

Bon, on ne va pas vous mentir, il y a du monde mais ca reste toujours plus vivable que Shibuya un samedi apres-midi.

Alors, a vos sacs a maillot Chloe et RV sur la plage!

Libellés :

Chloe for ever

Pour les veinardes qui habitent Osaka, Umeda Hankyu propose pendant l'ete (jusqu'au 27 aout) un set Chloe, avec un "juice" et un cabas, dans une couleur differente chaque semaine pour 1890 yens.
Comme ca, vous ne ralerez plus parce que vous ne savez pas dans quel sac prendre pour votre maillot de bain.

NDLR: Apparemment, le Chloe cafe s'est tenu a Tokyo en janvier dernier a Aoyama...j'ai du hiberner a ce moment la pour passer a cote.

http://www.chloejuice.com/
Umeda Hankyu StationJR Osaka
Ouvert de 10 heures a 20 heures et jusqu'a 21 heures du mercredi au samedi.

Libellés : ,

vendredi, août 04, 2006

Pool Party

Pour celles qui n'en peuvent vraiment plus de travailler en Aout sous la clim quand il fait 30 degres dehors et un soleil magnifique.

Des demain, mettez votre maillot de bain dans votre Paddington et zou....passee la porte du bureau, on se rue a Akasaka-Mitsuke pour les pool night du New Otani Hotel.


Du mercredi au samedi, pour 3000 yen, vous pouvez rester a la piscine (et vous baigner donc accessoirement) jusqu'a 22 heures (derniere admission a 21 heures).

Un cocktail dans chaque main, allonge sur un transat, c'est pas mal non plus. DJ les vendredis et samedis et Lady's Night les mercredis.


Hotel New Otani
piscine Mai Tai

Station Yotsuya ou Akasaka-Mitsuke

Libellés : , ,

jeudi, août 03, 2006

Chouette, un post de filles


A Tokyo, rien n'abonde plus que les nails bars, et pourtant, dur dur d'en trouver un VRAIMENT bien, dans un quartier sympa et pas ruineux.


Dashing Diva remplit toutes les conditions pre-citees.

Le salon est directement importe des Etats-Unis et la deco vient d'etre refaite.


Deco donc tres "girly kitsch" tout en rose, et o miracle, en appelant a 16 heures, ils avaient encore de la place pour 19 heures
(je ne garantis pas que le miracle se reproduise de nombreuses fois).

Le staff est sympa mais sans en faire trop, hyper pros, ils connaissent leur affaire.

Pas le genre de salon ou l'on vous demandera de regler la prestation une fois que vos ongles sont tous frais refaits (et paf, un ongle abime par la fermeture du sac ou du portefeuille), on pense meme a vous indiquer gentiment le chemin des Ladies avant de s'attaquer a vos griffes.

Du massage de mains/poignets aux sechage dans une machine hi-tech en passant par les cuticules, tout est pris en charge de main de maitre.
La demoiselle qui s'occupe de moi est tres mignonne et bavarde juste ce qu'il faut.

Ils ont une centaine de couleur differentes, des outils de pointe (sans mechant jeu de mots) et surtout surtout une top coat jamais vue qui donne un brillant surrealiste.

Le prix d'une manucure "normale"-- comprendre sans strass and co -- est aux alentours de 4000 yens. Tout a fait raisonnable pour le quartier.

Le main salon est a Omotesando a cote du Muji de la Aoyama Dori, avec des antennes a Shibuya et Shiodome.

Minato-Ku Kita Aoyama 3-12-13 Metro Omotesando sortie B2

Telephone: 03-5774-0266
Ouvert du lundi au samedi de 11:00 a 21:00 et le dimanche de 10:00 a 20:00

Libellés : ,

Deborah

Les jours ou il fait chaud comme ca, je regrette toujours le petit restau-cafe planque au coeur de Sangenjaya ou j'allais dejeuner avant : Deborah.


On se demande un peu comment les gens trouvent ce cafe car il faut avouer qu'il est au milieu de nulle part (pour etre exacte, non, il y a un autre restaurant thai en face egalement tres sympa).

Mais le gros avantage c'est qu'il y a une terasse en teck et uen salle ouverte, et que pour 900 yens vous avez un menu de midi avec une salade, un plat qui se defend (mention speciale au curry thai), une boisson et un mini dessert succulent.


Je dois aussi dire qu'on vient avant tout chez Deborah pour les serveuses, la musique et les consommateurs, tres Toyko underground.


Un super plan si vous travaillez dans le coin.

Deborah

Setagaya Ku Sangenjya 2-6-6

Telephone: 03-3422-2653

Ouvert de 12?00 a 27?30 jour de fermeture inconnu....


Photos copyright cafemania

Libellés :

mercredi, août 02, 2006

Se mettre au vert

Un petit coin de Paradis a Tokyo, ou du moins un petit coin de vert.

Kurrku est un magasins de plantes d'abord, mais est loin d'etre seulement ca.

Avec deux batiments tres design, un restaurant pour le soir (pas encore teste pour vous mais ambiance carrement resort a premiere vue), une librairie tout kawaii orientee archi (japonais only), une boutique d'articles bios et design, et un petit cafe sous une verriere qui donne l'impression de se retrouver loin, loin de Tokyo, on a un veritable micro monde qu'il fait bon visiter.

Le plus amusant reste sans doute le roof top,
veritable petit jardin sur le toit tres bien entretenu,
ou il est extremement agreable de paresser un moment et de se croire (presque) a la campagne...

Mention speciale aux toilettes du lieu (si, si), impression d'embarquement immediat assuree, je vous laisse essayer par vous-meme.


Kurrku
Shibuya-ku Jingu Mae 2-18-15 (pour les plantes, le cafe et le toit) et 2-18-21 (pour la librairie, le restaurant et la boutique)

Ouvert de 11:30 a 20:00 sauf le lundi
Telephone: 03-5414-0671

Libellés : ,

mardi, août 01, 2006

Mes mags et moi...

Que lire quand on est une parisienne a Tokyo, accro aux magazaines de mode mais qu'on n'a pas forcement le temps d'aller chercher son ELLE dans la librairie internationale la plus proche et que Vogue Nippon, ca va trois minutes mais qu'on aimerait AUSSI voir des photos un peu plus realistes (et accessoirement, un magazine par mois c'est pas assez)?



Apres un serieux benchmark de quelques mois, des titres internationaux comme le Figaro (revue feminine au pays du Soleil Levant) aux japonais comme Can Cam (euh, je deconseille mais ca n'engage que moi), j'ai trouve MA perle rare:


Gisele

Couverture et papier de bonne qualite (pas comme Spur), pas des masses d'articles a lire (enfin, si vous lisez le japonais comme le francais tant mieux pour vous, moi je m'arrete aux titres en general), des idees de lieux pour sortir, endroits a voir, maquillages a tester, pas mal de snapshots (enfin, dans l'edition de l'ete, je dois encore verifier si c'est regulier) et des modeles internationales (ben oui, bete histoire d'identification, je prefere voir les fringues portees par des non asiatiques, j'y peux rien) qui n'ont pas toutes 15 ans.

Un magazine japonais mais pas gnangnan en somme, prouesse assez rare pour etre signalee.

Cerise sur le gateau, cette petite merveille est vendue en combini (a cote des magazines pour shibuya girls).

Si ma memoire est bonne, ce magazine doit couter aux alentours des 600 yens.

Libellés : ,