<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d29144364\x26blogName\x3dThank+God+I+am+French+!\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLUE\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://coolhunterwannabe.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://coolhunterwannabe.blogspot.com/\x26vt\x3d-3508966307426110614', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

lundi, mai 14, 2007

Reflexologie a Tokyo

Apres un cours de danse intensif et une soiree trop arrosee, prolongee jusqu'a une heure avancee de la nuit, je me suis reveillee dimanche matin (a 14 heures) moyennement en forme.

Pourquoi je vous dit ca ?

Parce que, n'ayant aucunement envie de bouger mon grassieux (sic) posterieur, je n'ai fait qu'accompagner l'Homme chez le coiffeur a 500 metres de chez moi.

Et a cote de son coiffeur, il ya un Queensway, oui oui, vous savez, le Mac Donald de la reflexologie qui fleurit autant que les Berlitz a Tokyo.

Je n'ai donc pas hesite. N'ecoutant que mon courage, je suis rentree pour un petit "Oil refresh massage" de 25 minutes.

Verdict?

Honnetement, vraiment meilleur que je ne le pensais.

Deja, une fois passee la devanture et la reception propres mais pas franchement glamour, on entre dans une piece a l'eclairage tamise (pour etre honnete, je craignais le neon a fond la caisse que les japonais aiment tant) et parfume d'une delicieuse odeur de spa, limite on se croirait en Thailande... (avec un effort d'imagination quand meme).

Bon il y a trois personnes mais ca reste supportable parce que spacieux et bien agence de facon a ce que vous ne voyiez pas la tete du voisin.

L'accueil est entierement en japonais bien sur mais il y a quand meme les rituelles questions (avez-vous de l'allergie blabla) en anglais. Et avouez que pendant un massage, on n'a pas besoin de beaucoup parler.

La (plus si jeune que ca) masseuse arrive donc avec son bain de pieds portatifs, et procede au massage, non sans m'avoir mis un coussin chaud autour du cou (option qui coute 500 yen et dont je ne vois pas trop l'interet mais soit) et m'avoir completement allongee.

Et bien, je dois avouer qu'elle s'en est franchement pas mal tiree.
Le massage des mollets etait un pur delice, celui des pieds se tenait pas mal non plus et a permis de ressuciter mes pauvres bouts de chair qui, a force de passer des Repetto (plates) au Jimmy Choo (hautes) tiraient sacrement la tronche.

25 minutes pour un chouia moins de 3500 yen, ca reste le Japon mais c'est raisonnable.
Si vous ne savez pas quoi faire un dimanche apres-midi, ca ne se refuse pas.



Le site (en japonais) pour trouver le plus proche de chez vous.

Libellés : ,

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

L'adresse de ce post:

Créer un lien

<< Home