<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d29144364\x26blogName\x3dThank+God+I+am+French+!\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLUE\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://coolhunterwannabe.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://coolhunterwannabe.blogspot.com/\x26vt\x3d-3508966307426110614', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

mercredi, décembre 27, 2006

Tokyo pour ceux qui n'y habitent pas

Tokyo, contrairement a Kyoto, n'est pas une ville ou le programme s'impose de soi-meme, encore moins lorsqu'on dispose d'un temps relativement limite.

Ici, peu de temples, le musee national n'est pas franchement inoubliable, les jardins ne valent pas ceux de Kyoto et c'est un veritable casse-tete pour les touristes qui ne savent pas par ou commencer.

Mais surtout, ce qui est frappant, c'est que la plupart des guides n'ont soit pas ete reedites depuis les annees 80, soit ete ecrits par des gens qui n'ont jamais mis les pieds dans la capitale nippone apparemment.

Par exemple, vous lirez partout que quelques uns des quartiers phares de la ville sont Ginza, Ikebukuro ou Akihabara, qu'il faut absolument aller voir le temple d'Asakusa etc.

Pour le Sensoji (le temple en question), soyons clairs: si vous allez a Kyoto apres, vous aurez votre dose de temples, inutile de perdre une demi-journee a se trimballer au fin fond du nord de Tokyo pour voir un temple blinde de touristes americains (notez que je n'ai rien contre eux mais on est pas la pour ca) et borde d'une route interminable ou l'on vend des tongs en plastique et autres "souvenirs" japonisants cheap et sans interet.

En ce qui concerne Ginza, j'ai bien cherche quand je suis arrivee moi meme en touriste il y a une demi-douzaine d'annees de cela et je n'ai toujours rien trouve a y faire.

Le quartier regorge de grands magasins (soit...en voir un peut etre amusant mais apres ?), de gens ayant depasses la quarantaine et basta. Vraiment, vous pouvez passer votre chemin en toute serenite.

Akihabara, je veux bien croire que ce soit le summum du fun a la japonaise pour quelques otaku en quete de la derniere playstation non encore sortie en France et je vais jusqu'a conceder que l'ambiance du Electric Market et des rues illuminees a la nuit tombante est unique, mais je ne conseillerais que d'y passer tres brievement, vers 17~18 heures de preference, et vraiment si vous etes un geek ou une geekete en herbe ou a la recherche de quelque chose de precis.

Par ailleurs, inutile d'esperer y trouver un quelconque cafe/restaurant digne de ce nom, c'est peine perdue.

Quant a Ikebukuro, disons que si vous etes passes a Shinjuku avant, c'est la meme chose en plus petit et moins sympa meme si je connais des energumenes qui preferent (hein Gentiane?).

En revanche, aucun de ces memes guides ne mentionnent en premier lieu les petits quartiers les plus chouettes de Tokyo, parfois juste a la lisiere de la ville.

Par exemple, il serait honteux de visiter Tokyo sans passer par Daikan Yama.

A 10 mn en bus de Shibuya (le petit bus Transse est fantastique) ou une station de metro, c'est sans doute le quartier le plus mignon de toute la capitale.

Les petites boutiques japonisantes (Porter, Frapbois, Onitsuka Tiger), rivalisent avec les enseignes de createurs (comme le Pink de Paul Smith, APC, Milk Fed l'adorable ligne de Sofia Coppola), et les concept shops (the Closets, Bonjour Records)avec les cafes (le fameux Sign devant la gare)...

Egalement un excellent endroit pour voir des hordes de jeunes japonais lookes mais pas deguises a la Harajuku se balader nonchalemment.

Bref, a ne surtout pas louper.
Le site de Daikan Yama


Shimokitazawa

Un peu a l'ecart de la ville, a quelques minutes depuis Shibuya neanmoins, ce quartier au croisement de deux lignes de chemin de fer est indeniablement plus "roots" que le chic Daikan Yama.
Neanmoins, bourre de jeunes, d'echoppes vintage et de bazars, cest LE coin pour faire des emplettes de baskets trendy (la basket est mysterieusement bien moins chere au Japon qu'en France), manger un bon Nepalais ou un okonomiyaki dans une ambiance detendue et pour pas trop cher ou juste "sentir" la ville en dehors des sentiers (re) battus de Shibuya.

Pas mal d'animation le soir en ete et quelques terrasses.



Ura-Harajuku

Oui, je sais, la Takeshita Dori est dans tous les guides. De meme que l'Oriental Bazaar (a eviter comme la peste selon moi) sur Omotesando.
Mais enfin, Harajuku ne se reduit pas au croisement de Gap et de Laforet.

Prenez donc la Takeshita a l'envers (en partant de la Meiji Dori, et dans la direction inverse a la gare Harajuku) et perdez vous dans les petites rues sur lesquelles vous tomberez.
La, au milieu de dizaines de salons de coiffures et de magasins tous plus etonnants les uns que les autres, vous decouvrez le coeur de Tokyo.Tant que vous n'etes pas totalement perdus quelque part au milieu de Jingu Mae, c'est que vous n'y etes pas encore.

Allez, un petit effort.
Urahara en ligne


Naka Meguro

Pour ceux qui ont un petit peu plus de temps peut-etre.
Ou pour les fondus de "culture jeune" et de mode a la japonaise.
A la frontiere d'Ebisu et de Daikan Yama, le canal de Naka Meguro a vraiment bien change ces dernieres annees.

Foultitude de petits magasins underground, de cafes bio/cafes pour chiens/cafes librairies bref, de tout ce dont les jeunes japonais urbains raffolent.
C'est calme, ca change... et la balade est un enchantement au moment des cerisiers en fleurs.

Pour y aller, on prend le metro ligne Hibya ou la ligne Toyoko a partir de Shibuya.
Le canal est a deux minutes a pieds de la gare.

Le site de Naka Meguro

Photos copyyright sur les sites en liens

Libellés : , , , ,

7 Commentaires:

Anonymous pimousse a dit ...

En tous les cas, ca donne envie de venir. Tu ferais certainement un guide formidable ;-)

3:36 AM  
Anonymous QLoTé a dit ...

Sympa ton blog ;)

1:03 PM  
Anonymous feu boccador a dit ...

Agréable de passer par ici avant de reprendre les cours.

12:46 AM  
Anonymous © a Z Z e d a dit ...

Aller en Asie est mon rêve, et au Japon en particulier...
Je viens de tomber ici par hasard, tu es dans mon Netvibes désormais !

6:41 PM  
Blogger Emmanuel a dit ...

Perso, Daikan Yama, je trouve ça sympa pour une balade à l'occasion, mais de là à en faire =le= quartier à ne pas manquer, bof bof. Certes les petites rues en pente sont mignonnes, mais 90 % des boutiques sont des magasins de fringues (pour filles), le restant étant occupé par des coiffeurs, manucures, et quelques cafés avec terrasse (luxe il est vrai appréciable à Tokyo). On cherche en vain le côté "Marais" qu'on vante parfois dans les guides : point de galeries, presque aucune librairie ni aucun disquaire.
Bref, un shopping mall, Jingumae en moins bien.

5:50 PM  
Blogger Mademoiselle a dit ...

Je comprends ta frustration vis a vis de ce quartier Emmanuel, tu as raison, il est vrai que ca reste plus un quartier de conso que de culture. Cela dit, je nuancerai un propos: les magasins sont essentiellement des magasins pour garcons, ca regorge de boutiques street wear (apres, on aime ou on aime pas).

En tout cas, je pense que pour un touriste, ca represente une alternative pas mal aux "grands quartiers" a la shibuya ou ginza, ce qui me fait le citer en premiere ligne, d'autant plus que les guides n'en parlent quasiment jamais.

8:22 PM  
Anonymous Anonyme a dit ...

noticeboards sabarkantha transgenic tacd embolic adjusted accutest ghosts clunky revenue cosmetic
masimundus semikonecolori

10:35 AM  

Enregistrer un commentaire

L'adresse de ce post:

Créer un lien

<< Home