<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d29144364\x26blogName\x3dThank+God+I+am+French+!\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLUE\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://coolhunterwannabe.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://coolhunterwannabe.blogspot.com/\x26vt\x3d-3508966307426110614', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

mardi, octobre 31, 2006

Nike Beautiful Day

Samedi, 3 heures du matin.

La soiree bat son plein et deux filles tentent de s'eclipser discretement.


C'est que si certains vont se reveiller demain matin a 15 heures, nous, nous avons un rendez-vous de la plus haute importance.


6 heures de sommeil plus tard donc, l'imprime de la couette encore grave sur le visage... nous tentons comme nous pouvons de nous camoufler: lunettes de soleil, casquettes, running outfit, et nous decollons pour le Nike Beautiful Day.


Le jour n'aurait pas pu etre mieux choisi. 25 degres et un soleil resplendissant, alors que je m'appretais a ressortir les manteaux (ok j'exagere un brin) la semaine precedente.
Arrivees au pied de la tour Fuji Telebi a Odaiba, une organisation a la japonaise: aimable et efficace (et pas trop lente pour une fois).


Premiere file hyper rapide pour recevoir un zoli bracelet rose. Meme mon amie que j'avais enregistree avec une mauvaise adresse email a pu etre reconnue en un tour de main.


On se prend un locker, une bouteille de Courmayeur (les sponsors ont bien compris l'interet d'etre present a une manifestation de girls only), et zou, c'est parti pour la course.


Sauf que, bon, on ne peut pas gagner a tous les coups, et en fait de course, je nous avais inscrites a un free run.


On ne se moque pas de ma non maitrise du japonais s'il vous plait, deja, sur plusieurs milliers de nenettes, nous etions les seules gaijins (pas etonnant quand on sait comment l'inscription sur internet etait fastidieuse), je trouve ca assez remarquable en soi (seance auto congratulation).


Donc nous voila parties, ipod sur les oreilles pour 6 km a notre rythme.

On se croirait a Venice Beach sur les palissades d'Odaiba, seulement entourees d'un grand soleil et de coureuses toutes plus lookees les unes que les autres.

Vraiment, j'aime Tokyo. Ce truc etait un veritable defile de mode de fringues de sport, Stella ou etais-tu ? (ah non flute, c'etait Nike pas Adidas, c'est vrai).

Bref, toute occupee que j'etais a mater les autres coureuses (tiens, pas mal ce petit top lavande), j'ai fini par courir 7 km au lieu de 6, et mon amie elle a cru que le tour etait fini au bout de 3.
Bon, la signaletique Japonais Only, c'est pas encore ca.


Apres la course et une bouteille infecte d'un truc cense nous faire recuperer plus vite, on s'inscrit au yoga a 14 heures. Une heure et demie de battement donc, occupe a tenter de se rassasier.
L'allechant cafe macrobiotique est sold out. Il ne nous reste plus que le choix entre pates ou hot dog... Mmmmm... et un mauvais point pour Mr Knight, un.


Pour oublier les bolognese qui nous restent sur l'estomac, nous nous dirigeons vers la boutique et ne manquons pas de craquer sur le petit tshirt du jour "I am Beautiful" (ben voyons, ma prof de pole dance s'est bien marree en tous cas...je commence a me poser des questions).


Mon amie achete pour un bras de fringues Nike qu'elle ne mettra sans doute jamais, moi je suis a deux doigts de ceder au sac de yoga-qui-inclut-le-tapis.


Ya pas a dire, le concept est rode, le marketing impeccable. Toutes ces images de nanas sublimes en tenues pastels, rend impossible de resister aux sirenes du "je serai la plus belle pour aller craner bikramer".


Ils ont du se faire un benef d'enfer chez Nike a en juger par la frequentation du magasin sous chapiteau....


14 heures.

Direction le 22 eme etage et la moquette toute douce. Une centaine de filles dans la salle, une vue imprenable sur le Rainbow Bridge, une prof pour montrer les poses et une autre pour nous corriger.


Au bout d'une heure de yoga, nous sommes claquees mais heureuses. On a meme plus envie d'enchainer sur le cours de hip hop en plein air.


Chapeau Nike, le Beautiful Day etait vraiment reussi.


C'est sur, l'an prochain je reviens et je m'inscris aux 10 km chronometres cette fois.

Libellés : , ,

5 Commentaires:

Anonymous Esther a dit ...

ça avait l'air chouette dis-donc! Je n'ai même pas essayé de m'inscrire car une grimpette m'attendait (photo sur mon blog)!!!
Et au fait, Tu as essayé les entraînements du samedi matin?

3:35 PM  
Anonymous William a dit ...

En quoi consiste exactement le free run? Ce n'est pas un parcours défini??

4:48 PM  
Blogger Mademoiselle a dit ...

Si, si William, un parcours non chronometre.

4:52 PM  
Anonymous Zoé a dit ...

Moi qui ait toujours détésté courrir je crois qu'entre NIKE, apple, ELLE et toi vous allez finir par me faire changer d'avis.
Encore un peu et la sueur v devenir glamour. (mais si, je suis sûre que tu es capable de réaliser se tour de force ;-) ).

9:05 PM  
Anonymous Phobie Scolaire a dit ...

Quel courage!

4:02 AM  

Enregistrer un commentaire

L'adresse de ce post:

Créer un lien

<< Home