<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d29144364\x26blogName\x3dThank+God+I+am+French+!\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLUE\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://coolhunterwannabe.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://coolhunterwannabe.blogspot.com/\x26vt\x3d-3508966307426110614', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

mercredi, septembre 13, 2006

Tapas Molecular

Ma soiree n'etait pourtant pas gagnee.

Et apres une journee excecrable, je me disais qu'il faudrait que ce restaurant tienne vraiment toutes ses promesses.
Surtout un restaurant complet deux mois a l'avance, qui me demande de surcroit de leur decrire les allergies alimentaires de mes invites et qui verifie si nous buvons de l'alcool (la bonne blague, si vous saviez madame comment je l'ai rencontree ma dite copine, mais bon, c'est un autre sujet...).

Nous arrivons donc au lounge du Mandarin Oriental, certes tres sympathique endroit mais somme toute, pas mieux que n'importe quel lounge de grand hotel au 38eme etage.

On nous fait asseoir a un comptoir a l'heure tapante, comptoir que nous occupons presque totalement vu qu'il n'y a que 6 places.

Les deux chefs devant nous se presentent. L'un d'eux parle un anglais impeccable.

Et la, le show commence.

Durant deux heures, nous sommes transportes dans un autre univers.

Comprenez moi, je m'attendais bien vu le nom de l'endroit (Tapas Molecular) a manger pas mal de petites portions de choses bizarres et de mariages inattendus, mais ce que nous avons eu sous les yeux etait largement au dessus de toutes mes attentes.

Aucun resume ne saurait vraiment rendre grace a la magie (non, non, je ne suis pas pompeuse, le terme est approprie) des chefs et au concert de "ohhh" et de "ahhh" de surprise que nous avons pousse toute la soiree.

Melanges d'aromes phenomenaux, textures totalement inedites (vous avez deja mange un "souvenir gustatif "vous? et bien moi ce fut la premiere fois), jeu sur le chaud/froid/ solide/liquide/gazeux, trompe-l'oeil et farces...on etait a mi-chemin entre un cours de sciences naturelles et un 3 etoiles au Michelin.

Sur la trentaine de micro bouchees (on ressort de la rassasies mais pas lourds), je me souviens particulierement:

-de la soupe de foie gras au mais (a se damner)
- du shot d'oeufs de saumon dans du jus de fruits de la passion
-de l'oursin au the vert (un des meilleurs oursins jamais mange)
-du gaspacho avec huile d'olive refrigeree a la nitrogene (effet James Bond assure)
- du caviar de carottes en eprouvette (photos)
- du marshmallow au poivre noir...

En fait, 15 autres plats fantastiques me viennent a l'esprit quand j'ecris ces mots.

Et surtout surtout, je me souviens de cette experience incroyable ou, apres avoir ingere un petit bonbon special (rien d'illegal rassurez-vous), toutes nos papilles ont ete comme hallucinees pendant deux heures et ou il est devenu possible de manger un citron entier sans ressentir aucune acidite....(la bouteille de Veuve qui a suivi avait un etrange gout de limonade, pas desagreable)

Bref un grand moment, que je ne peux que recommander a quiconque passe par Tokyo puisque le concept semble etre unique.
Le menu change une fois par an et il faut reserver longtemps a l'avance.

Comptez egalement 15,000 yen par personne en buvant moderement.

Tapas Molecular
Mandarin Hotel

03 3270 8188
E-mail: motyo-fbres@mohg.com

Libellés : ,

8 Commentaires:

Anonymous patadura a dit ...

Ca a l'air trop dur la survie...
Enfin ton post donne envie d'essayer ;-)

En tant que français je me retrouve culturellement dans ta réaction : exploration gustative, madeleine de proust, parlons bouffe en bouffant, etc... Mais je me demande
comment est-ce que les japonais réagissent/apprécient ce genre de concept/expérience ?

3:19 PM  
Anonymous Shiraz a dit ...

Ca me fait penser a ce grand chef espagnol (dont j'ai oublié le nom) qui sévit à Barcelone. Il utilise de l'azote liquide, il fait des associations inédites... c'est dans la meme veine. Ca me fait envie ton truc !

4:00 PM  
Blogger ooishigal a dit ...

Shiraz, c'est Ferrán Adria,
Il inspire le monde entier apparemment.
Je suis sûre que les Japonais sont doués dans ce genre de pratique culinaire,
En plus Mademoiselle a apprécié :)

4:38 PM  
Blogger Eurydicenligne a dit ...

Oui, le resto des freres Adria, c'est El Buli. Un must à essayer absolument... mais il y a de l'attente là aussi.

9:14 PM  
Anonymous Anne a dit ...

Tres chouette ce nouveau blog Mademoiselle!

9:34 PM  
Anonymous monfred a dit ...

Bravo pour ce blog sympa, amusant et plein de bonnes adresses que je vais m'empresser de tester(notamment la fameuse terrasse d'Omote Sando ou le restaurant molecular).

Vous semblez etre jeune et travailler, mais avoir du temps et les moyens d'une quadra.
Comment faites vous ?

12:10 AM  
Anonymous Pimousse a dit ...

Miam, ça a l'air vraiment génial comme concept. En tous les cas, rien qu'à te lire, ça fait envie !

4:34 PM  
Anonymous Marika a dit ...

J'y suis allee : regal des sens et tres fun. Le petit cuistot qui parle anglais se la petait pas mal, ca en devenait comique.
Apres l'avoir entendu repete a l'envie qu'on vivait une experience unique, dispo in Japan only, je n'ai pas pu m'empercher de le titiller au sujet de Ferran Adria et de son El Buli. Mais il a elude... Et du chimiste francais qui a largement inspire Adria et travaille aujourd'hui avec Pierre Gagnaire, re-nada.
On est sur une ile, peuplee d'insulaires orgueilleux (mais sympathiques) et j'ai tendance a l'oublier!

8:11 PM  

Enregistrer un commentaire

L'adresse de ce post:

Créer un lien

<< Home